Implants dentaires

L’implant dentaire en bref

L’implant dentaire se compare à une vis. De très petite taille, il peut être droit ou conique et excède rarement les 15 mm de hauteur.
Le titane est le matériau préféré pour la fabrication des implants. Biocompatible, ce métal s’intègre naturellement dans l’os de la mâchoire; les risques de rejets sont pratiquement nuls. Il offre aussi durabilité, solidité et longévité.

Les deux principales fonctions de l’implant

D’abord, il sert de racine artificielle :

  • Stimule l’os afin d’en éviter la résorption
  • Contrecarre la migration des dents avoisinantes

Ensuite, il agit en tant qu’ancrage pour les dents de remplacement. Solidement fusionné à l’os par un phénomène appelé ostéointégration, on y appose les prothèses. Celles-ci peuvent être fixées, ou amovibles, et substituer la totalité de la dentition, ou quelques dents seulement.

La chirurgie implantaire guidée par ordinateur

La pose d’implant est un acte chirurgical mineur pratiqué en cabinet sous anesthésie locale. La procédure est planifiée dans les moindres détails notamment à l’aide d’une scannographie osseuse 3D et d’une empreinte numérique.
Nos équipements de pointe nous permettent de visualiser avec exactitude toutes les structures de votre bouche et de prendre des mesures précises. Nos logiciels spécialisés modélisent ensuite votre anatomie buccale afin de concevoir un guide chirurgical.

Le guide chirurgical

Le guide chirurgical ressemble à une prothèse dentaire avec des dents absentes. Ces espaces correspondent aux sites de pose des implants. Ceux-ci ont été minutieusement positionnés lors de la modélisation afin d’en indiquer précisément l’emplacement, l’angle et la profondeur.
Grâce à son utilisation, la mise en bouche des racines artificielles est prévisible, moins invasive, plus confortable et plus rapide tout en écourtant la période de guérison.

Sélection des cas

Un bon candidat à la pose d’implant doit respecter trois conditions :

  • Présenter une bonne santé buccale et générale
  • Avoir un volume et une densité suffisante d’os
  • Avoir des gencives saines et de bonne qualité

Si l’on constate que l’ossature de votre mâchoire est trop atrophiée pour recevoir l’implant, nous vous suggèrerons de procéder à une greffe d’os.
Ce type de correction est effectuée en cabinet en même temps que la mise en bouche des implants, ou avant. Dans ce cas, il s’agit d’une chirurgie reconstructive préimplantaire. L’implant sera fixé lorsque la consolidation de l’os sera complétée.

Opter pour la réhabilitation implanto-portée regorge d’avantages. L’une d’elles réside dans le choix des prothèses aujourd’hui disponible.
Lors de votre consultation, nous prendrons le temps d’évaluer votre condition, votre budget, votre mode de vie et tout autre facteur qui nous permettront de vous conseiller la prothèse idéale. Couronne unitaire, pont sur implants, prothèse complète amovible sur implants… une solution existe pour vous.